Programme

Programme du mois de septembre :

programme (à télécharger)

Bastide de Séroux : 5 septembre, soirée cinéma documentaire + débats

Montbrun-bocage : 7 septembre, ateliers artistiques et radio libre sur le marché de 10h à 14h.

Mérens-l’Hospitalet : 13 septembre, soirée cinéma et radio libre

 

Le 5 septembre à La Ferme de La Bragat (Bastide de Séroux)

Soirée cinéma

en partenariat avec les Zooms verts et Caméra au poing

http://www.leszoomsverts.fr/index.php/productions

Ouverture : 19h Auberge Espagnole

20h00 : 2 films documentaires + débats

« Un revenu pour la vie » de Michaël Le Sauce

« La panification des mœurs » en présence de la réalisatrice Gwladys Déprez

Le 7 septembre au Marché de montbrun

Résumé des films :

http://www.leszoomsverts.fr/index.php/productions

Un Revenu pour la vie

Michael Le Sauce

JPEG - 56.2 ko

Le revenu de base inconditionnel est un projet économique et politique pour transformer la société. Au-delà d’un simple subside, il s’agit de remettre le travail à sa place et de redonner de la valeur aux activités bénéfiques mais non rémunératrices d’un point de vue monétaire. Comment en effet construire une société écologiste si on est en permanence obligé de produire et vendre sa force de travail pour vivre ? Il y a des talents, de la créativité, des idées nouvelles, des énergies, auxquels il serait bon de laisser libre cours pour s’adapter à la civilisation qui vient.
Michaël Le Sauce, du collectif de réalisateurs engagés « Les Zooms Verts », va à la rencontre des penseurs de cette nouvelle organisation sociale et au devant de lieux où sont mis en pratique ces fonctionnements alternatifs.

Distribution : Les Zoom Verts
contact@leszoomsverts.fr

La Panification des moeurs [GAGNE-PAIN]

panification-fournil-300x168panification-invivo-300x168

Dec 2012 / 61 minutes / 16/9e / Couleur / V.F . ST.T anglais/ Tous publicsRéalisation Gwladys Déprez / Image Guillaume Brault / Montage Géraldine Nielsen / Musique originale Daunik Lazro
D’un côté, dans un hameau pyrénéen, un petit groupe d’habitants renoue avec la fabrication artisanale du pain, de l’autre, en plein Paris, des opérateurs échangent d’importantes quantités de blé à l’échelle internationale, au siège de la plus grande union de coopératives agricoles.
Et voilà formée la trame d’une étonnante exploration : du savoir-faire des boulangers au traitement du flux d’informations macro-économiques des marchés céréaliers, deux réalités se dévoilent, à la fois opposées et liées.
En portant une attention particulière aux gestes quotidiens, le film interroge le sens des activités humaines.

http://gwladys-d.fr/panification/

 programme

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s